2009. január 12., hétfő

Zsidó asszonyok a cionizmus rémtettei ellen: elfoglaltak a Torontói izraeli konzulátust!

.
Femmes juives occupant le Consulat Israélien à Toronto

Jewish women occupied the Israeli consulate

Un groupe de femmes juives canadiennes occupent actuellement le Consulat israélien situé au 180, rue Bloor ouest à Toronto. Cette action vise à dénoncer les attaques incessantes d’Israël sur le peuple de Gaza.

Le groupe réalise cette occupation en solidarité avec les 1,5 millions de personnes à Gaza et pour s’assurer que la voix des juifs/juives qui s’insurgent contre les massacres à Gaza soit entendue. Il demande qu’Israël cesse ces attaques militaires et lève le siège de 18 mois sur la bande de Gaza, afin de permettre à l’aide humanitaire d’entrer dans le territoire.


Depuis le 17 décembre 2008, Israël mène une offensive militaire de grande envergure dans la bande de Gaza. Au moins 660 personnes sont mortes et 3000 ont été blessés lors des bombardements aériens et de l’invasion terrestre entamée le 3 janvier 2009. Israël a ignoré les appels internationaux pour un cessez-le-feu et refuse de permettre le transport de nourriture, de matériel médical et d’autres biens nécessaires à la vie dans la bande de Gaza.

Les manifestantes sont outrées de la plus récente attaque d’Israël sur le peuple palestinien et du refus du gouvernement canadien de condamner ces massacres. Elles sont profondément préoccupées par le fait que les canadienNEs n’entendent que les visions des groupes pro-Israël, présentées comme étant la seule voix des juifs/juives canadienNEs. Les manifestantes ont occupé le Consulat pour envoyer un message clair : de nombreux-euses juives/juifs canadienNEs ne supportent pas la violence d’Israël et ses politiques d’apartheid. Elles se joignent à toutes les personnes de consciences autour du monde qui demandent la fin de l’agression israélienne et la justice pour le peuple palestinien.

Le groupe inclut: Judy Rebick, professeure; Judith Deutsch, psychanalyste et présidente de Science for Peace; B.H. Yael, réalisatrice; Smadar Carmon, militante israélo-canadienne pour la paix et d’autres femmes.

Police arrest 8 protesters at Israeli consulate

Toronto police have arrested eight Canadian Jewish women who occupied the Israeli consulate on Bloor Street.

The group carried out the occupation to show their opposition to Israel's military operations in the Gaza Strip and its two-year economic blockade of the territory, Miriam Garfinkle, a spokesperson, told ctvtoronto.ca on Wednesday.

The most prominent of the eight arrested is Toronto activist Judy Rebick. But the group also includes Israeli filmmaker B.H. Yael, peace activists and students, she said.

Police will be taking them to 52 Division, Garfinkle said.

A senior officer at 52 Division said the protesters would be taken to 53 Division, where they will face tresspassing and failure-to-disperse charges.

In a news release forwarded by Montreal-based Palestinian and Jewish Unity, the protesters said: "Protesters are outraged at Israel's latest assault on the Palestinian people and by the Canadian government's refusal to condemn these massacres.

"They are deeply concerned that Canadians are hearing the views of pro-Israel groups who are being represented as the only voice of Jewish Canadians. The protesters have occupied the consulate to send a clear statement that many Jewish-Canadians do not support Israel's violence and apartheid policies. "

The Israeli consulate at 180 Bloor St. W. has been the scene of two major protests since Israel began its operation against the Palestinian Islamic militant group and political party Hamas on Dec. 27.

Israeli has said it is carrying out the operation to end Hamas's ability to launch rocket attacks against its territory.

According to Palestinian and UN figures, about 300 of the more than 670 killed inside Gaza have been civilians.

1 megjegyzés:

hali írta...

Szia.
Ma levélben kértem Orbánt foglaljon állást a gázai ügyben.
Ugy érzem sunnyognak.Gruzia ügyében nagy volt a pofájuk!

Kérdéseim: Miért halgat?
Miért halgat a betiltott fegyverek ügyében?
Mi a fidesz álláspontja?